Marie Viard, violoncelliste

Marie ViardMarie Viard étudie le violoncelle auprès de Frédéric Audibert et Guillermo Lefever à Nice, puis intègre la classe de Christoph Henkel en 2012 et Jean-Guihen Queyras en 2016 à la
Musikhochschule de Freiburg.
Elle étudie par ailleurs le violoncelle baroque auprès d’Étienne Mangot à Nice et Jonathan Pesek et Christoph Dangel à Freiburg.

Elle se produit en soliste avec l’orchestre Musica Suprana et l’Orchestre Symphonique des Etudiants de Freiburg (FSSO), et au sein de nombreux orchestres de jeunes nationaux dans plusieurs pays d’Europe, sous la direction notamment de Kwamé Ryan, Denis Russell Davies et Andrej Boreyko.
Elle s’est également produite au sein du Kammerorchester de Bâle, de l’Orchestre Philharmonique de Nice et de l’Orchestre Cannes-Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Elle est invitée en temps que chambriste aux festivals Janine Jansen à Utrecht, Cello Biennale d’Amsterdam, Musique au pays de Pierre Loti en Poitou-Charentes, Kammermusiktage à Munich, festival de Camaret-sur-Mer, Jeunes Talents à Loudun, festival de violoncelle de Callian, rencontres de St-Cézaire, festival Printemps des Arts de Monaco et aux rencontres de musique contemporaine de Gênes, et se produit avec de grands musiciens tels que Renaud Capuçon, Brice Pauset, Pascal Pons, ou encore Frédéric Lagarde.

L’enseignement de sa discipline lui tient particulièrement à cœur, elle a déjà enseigné dans
plusieurs écoles nationales de musique en France et en Allemagne et poursuit un cursus artistico-pédagogique à Freiburg. Elle s’intéresse en outre à la musique persane et a donné plusieurs concerts avec le joueur de zarb Payam Gandjizadeh.

Elle est membre du Trio Wandel qui se produit en Allemagne, France (Paris, Lyon), Belgique, Suisse et Serbie et a déjà enregistré en direct pour les radios nationales allemandes et serbes. Par ailleurs, elle est depuis 2015 membre de l’Ensemble Osmose pour une série de concerts de musique de chambre dans l’Ouest de la France.

Marie Viard a obtenu le 1er prix Carl-Seemann à la Hochschule de Freiburg en 2012, le Premier prix et Prix spécial au concours international Leopold Bellan à Paris en 2015, et le Premier Prix ainsi que le Prix pour la meilleure interprétation du morceau imposé au concours international de violoncelle Edmont Baert à Bruxelles en 2015. Elle est boursière de l’association Yehudi Menuhin Live Musik Now entre 2014 et 2016, puis de la Frauenförderstiftung de Freiburg depuis décembre 2016, et est soutenue par l’association Jeunes Talents à Paris.